Zone de Texte: Naissance




Voilà un sujet qui passionne l'humanité. Depuis toujours, je pense, les hommes se sont posé des questions sur leurs origines. Les notions de vie ou de mort ont été et sont encore les sujets de prédilection des religions ou autres sociétés secrètes.

A la question « quelle est l'origine de l'homme », les religions répondent : c'est Dieu qui l'a créé.

Cette réponse, un peu facile, ne satisfait pas tout le monde car, si Dieu a créé l'homme, qui a créé Dieu ?

Certains répondent : « l'homme ». Donc, si Dieu a créé l'homme, l'homme aurait créé Dieu !

Je laisse chacun libre de son opinion sur une question aussi délicate qui mérite réflexion…

Il n'est pas rare non plus de trouver des adeptes de certaines sectes plus ou moins « intégristes » qui affirment, avec une conviction qui n'admet pas de contradiction, avoir rencontré Dieu, sans jamais en donner de description ni même le moindre élément de preuve, sans explication logique convaincante.

Tout le « mystère » est là ! Ils appartiendraient, selon eux, à une sorte de « race supérieure d'élue », tout en refusant de l'admettre, ce serait la volonté de Dieu ! Bien que généralement peu d'entre eux soient des modèles de conduite morale, leur comportement est bien souvent très éloigné des concepts bibliques, qui constituent souvent le fondement de leurs convictions.

Comme si Dieu avait besoin de publicité, ils sont capables de se compter à travers le monde (sans sortir de leur pays) tout en refusant d'admettre appartenir à une « congrégation » ou être sous l'influence d'un quelconque « gourou ».

Le fait de ne pas être le seul « élu » est un moyen, très efficace, d’entraîner des esprits faibles ou des personnes en période de carence affective ou de détresse morale, il suffit de les convaincre de les « suivre » sur le « chemin » qui conduit à Dieu pour en faire des adeptes et leur donner l'illusion de rencontrer Dieu également, sans oublier l'abandon de « tous biens terrestres » (fruits du péché), au profit de la « communauté » de ces heureux élus qui, comme lui, auraient « rencontré Dieu » !

Tous ces « êtres privilégiés » ne doivent surtout rien dévoiler aux communs des mortels, faisant ainsi de leur « divine rencontre » un mystère et d’eux-mêmes des « êtres nouveaux », une sorte de nouvelle naissance, Tel est l'un des mécanismes utilisés par des centaines de sectes dans le monde pour « recruter » des adeptes, Il n'est pas facile de s'y retrouver : serions-nous en plein mystère ?

L'aspect biologique de la naissance est loin de tout expliquer, pour ne pas dire qu'il n'explique rien du tout.

La théorie de l'ovule fécondé par un spermatozoïde, pour juste qu'elle soit, n'explique en rien l'origine de la vie. La fécondation n'en est qu'une manifestation matérielle simple, parfaitement observable, mais n'en est pas la principale : c'est simplement le début de la formation du corps physique.

L'entité qui se réincarne le fait par le « chemin » d'un spermatozoïde. Il s'agit d'un élément très important à considérer car, si le corps astral d'une entité « n'imprégnait » pas un spermatozoïde dès les premiers instants de sa formation, toute insémination artificielle serait impossible.

Il suffit dans ces conditions de placer ce spermatozoïde dans un milieu favorable à son développement physique pour que l'entité puisse voir « le jour ». Ceci n'est pas sans danger, lorsque l'on connaît certaines pratiques médicales à buts « hautement lucratifs » et les pratiques malsaines de certains de ces « professeurs » (manipulations génétiques par exemple).

Il existe plus dangereux encore : la multiplication des cellules physiques pour reconstituer intégralement un être vivant par clonage : c’est-à-dire la possibilité de le multiplier ainsi à l'infini (ce sera le principal danger de ce début de troisième millénaire).

Dans le clonage, nous assistons à une sorte d'ubiquité du corps astral : la même entité astrale est parfaitement capable de gérer plusieurs corps physiques à la fois (tous comme une unité centrale d'ordinateur peut gérer simultanément plusieurs périphériques), nos « apprentis sorciers » de biologistes risquent fort de payer très cher et de faire payer à l'humanité tout entière, leurs exploits ridicules : aucune entité ainsi manipulée ne supportera ce type de « manipulation » et finira toujours par éliminer celui ou celle qui est cause de ses problèmes (un juste retour des choses…

Imaginez de telles techniques à la disposition de tyrans pour se multiplier d’eux-mêmes et se perpétuer. Pensez à des Hitler, Staline, Mussolini, Mao, etc., la liste peut être longue. Imaginez cinq cents, mille ou plus de ces individus absolument identiques, c'est l'humanité tout entière qui est mise en péril.

Le corps astral de ces entités négatives et très dangereuses conserverait ainsi toujours une possibilité de s'affirmer physiquement, la seule protection possible pour la société serait de les neutraliser tous, sans aucune exception. Un seul de leur « corps physique » qui échapperait à cette « neutralisation » suffirait à tout remettre en question…

Lorsque l'on pense aux millions de personnes qui ont payé de leur vie les « exploits » d'un seul corps physique de ces personnages « hors du commun », il y a de quoi être inquiet !

Trop souvent, les scientifiques échafaudent des théories sans se soucier pas des conséquences de leurs actes, sans même faire état de ceux qui œuvrent délibérément, en parfaite connaissance de cause, pour la destruction de leurs prochains (les plus nombreux).

La médecine ignore la composition réelle du corps, affirme que nous ne sommes composés que d'atomes physiques (hydrogène, oxygène, carbone, etc.), ceci en vertu des observations faites au microscope. Nous sommes effectivement composés de ces atomes, mais uniquement au niveau du corps physique.

Or le corps physique n'est en rien la cause de notre naissance ou de notre simple existence : il n'en est qu'une manifestation matérielle, un simple « récipient » garni d'éléments, utiles au corps astral par lequel il est structuré, avec pour enveloppe la peau et les muqueuses.

C'est aussi le seul corps connu du grand public en fonction des révélations faites par de « grands savants ». Nombreux sont ces « savants » qui se croient agressés par qui ose prétendre le contraire ou simplement mettre en doute leurs affirmations : pourtant leurs connaissances se limitent à ce qu'ils voient, à des ensembles d'atomes matériels à faibles taux vibratoires, visibles avec un instrument aussi peu perfectionné qu'il est incapable, généralement, de voir autre chose : l’œil humain !

Pour illustrer un peu les conceptions scientifiques, faisons un petit effort d'imagination.

Imaginons par exemple que nous sommes en 1900, c’est-à-dire un siècle en arrière. À cette époque il n'était pas question de télévision. Si quelqu'un avait dit aux « savants » du siècle dernier qu'il était possible de se servir de l'espace pour « transporter des images animées » sur des milliers de kilomètres il aurait été pris pour un plaisantin et, s'il s'était entêté à soutenir ses affirmations, aurait certainement terminé sa vie par un internement psychiatrique (les choses, sur ce point-là, ont peu évolué depuis).

Aujourd'hui encore, sans nos récepteurs de télévision, qui croirait en l'existence de telles images ? Ce n'est qu'une preuve concrète de l'imperfection de notre vue, sans tenir compte de beaucoup d'autres.

Malgré cela, ceux qui ne veulent croire que ce qu'ils voient sont très nombreux, plus encore dans les pays occidentaux, sans parler de ceux qui refusent de voir l'évidence.

Avec un tel état d'esprit, il leur est plus facile de refuser la simple possibilité de l'existence de tout élément qui leur est invisible !

Pour eux : ce qui n'est pas visible « n'existe pas », donc, la naissance a pour origine la fécondation intra-utérine, leur conception de la vie se limite à ce niveau matériel.

Cette erreur fausse de nombreuses conceptions médicales et scientifiques, uniquement parce qu'elles reposent sur des conceptions aussi « cartésiennes »

Certaines religions, comme le bouddhisme, apportent des explications sur la naissance et nos origines plus satisfaisantes et moins simplistes que dire : c'est l’œuvre de Dieu », sans même chercher à comprendre.

La naissance est un simple phénomène de réincarnation très facile à prouver, même pour les plus cartésiens…

Une autre observation s'impose. La durée de gestation des femmes ira en se réduisant progressivement : le nombre des enfants « prématurés » n'est pas en progression par hasard et la raison n'est pas la simple évolution sociale (perte de féminité observable chez de nombreuses femmes).

Il s'agit d'un phénomène normal de notre évolution (retour vers un gigantisme, augmentation du volume du crâne de l'enfant, accélération de la rotation terrestre due au rapprochement de la lune, comme nous le verrons dans les paragraphes suivants).

Ceci dit, revenons à notre sujet, vous allez voir à quel point tout est simple, facile à comprendre et à vérifier, quel que soit le niveau d'instruction de chacun.
Zone de Texte: Qui parle de mystère ?
Zone de Texte: Pierre Brayard
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Haut de page
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Liste des sujets