Zone de Texte: Qui parle de mystère ?
Zone de Texte: Les éruptions volcaniques






Rien n'est plus simple que d'expliquer les éruptions volcaniques, j’en ai fait état en traitant de la résistance de la Terre au passage les ondes électromagnétiques solaires et telluriques.

Nous savons que les ondes électromagnétiques provoquent l'échauffement des matériaux qui résistent à leur passage : C'est ce qui se passe au centre de la croûte terrestre ou la matière est très dense.

Ces ondes perdent ainsi de leur énergie et, comme l'a expliqué Einstein en exposant sa formule (E = mc²), l'énergie devient matière, or le soleil, et le noyau terrestre libèrent énormément d'énergie, perdant ainsi de leur propre substance. Si ce phénomène est difficilement observable pour le soleil, il est très net pour le noyau terrestre, de millénaire en millénaire à nos « calendriers physiques ».

Le noyau terrestre perd de sa masse et son diamètre diminue, jusqu'au jour ou, faute d'énergie, la Terre « implosera », un peu à la manière des supernovæ, ce sera la fin du monde terrestre, mais d'autres planètes sont habitables et les hommes disposent encore de suffisamment de temps pour en prendre conscience. D'ici là, le surplus de magma provoqué par l’échauffement intense des ondes électromagnétiques, cherchera à s'échapper par les points les plus faibles de la croûte terrestre (à l'extérieur comme à l'intérieur de la Terre), formant en ces points des volcans.

La couche de matières hétéroclites qui composent la croûte terrestre subit une double pression pour pouvoir se maintenir ainsi à distance du noyau sans s'en éloigner indéfiniment : une attirance lui vient de l'intérieur (force de gravitation : attirance de sa propre masse par le noyau, de polarité positive, il attire la croûte terrestre de polarité négative), laquelle force est neutralisée par la force centrifuge due au mouvement de rotation de la Terre, ce qui empêche cette voûte gigantesque de s'écrouler. Il se crée ainsi un équilibre relativement stable (à l'échelle humaine).

Les particules du centre de la croûte terrestre subissent des pressions énormes, donc la matière y est plus dense et s'oppose fortement au passage des ondes électromagnétiques qui se transforment alors en matière. Rien d'étonnant après cela qu'un échauffement intense se produise (double « bombardement » électromagnétique de la masse de la croûte terrestre). Il est certain également que cette énergie, ainsi accumulée se transforme en matière (E = mc²) et que ce surplus de matière contribue à augmenter le volume du magma, donc l'épaisseur de la croûte terrestre au cours des siècles (des particules de matières microscopiques sont également formées dans les nuages, selon le même principe, observables lors de certaines pluies, appeler généralement « de sable », que chacun a pu observer sur les carrosseries de voiture… mais sans jamais y trouver un seul « de sable », ce qui place en défaut les affirmations des scientifiques qui affirment sans hésiter que ce serait des sables venant du Sahara, par exemple…

La température en bordure de l'intérieur de la croûte terrestre n'est pas plus élevée qu'à l'extérieur de la Terre car la masse de gaz qui s'y trouve n'est pas plus réfractaire au passage des ondes que notre air de surface. Des éruptions volcaniques et des tremblements de Terre se produisent également à l'intérieur de la croûte terrestre.

Pour mieux comprendre ce phénomène, placez un petit pain dans un four à micro-ondes, laissez fonctionner l’appareil jusqu’à ce qu’une fumée commence à s’échapper de la croûte et arrêter immédiatement le four. Votre pain sera calciné à l’intérieur mais sa croûte sera intacte. À une échelle beaucoup plus importante, c’est un peu ce qui se passe au niveau de la croûte terrestre… mais à ce niveau, le bombardement électromagnétique est permanent, d’où les températures très élevées à l’intérieur de la croûte (non du globe terrestre pris dans son entier), suffisamment élevées pour fusionner les roches et provoquer les magmas que laisse de temps à autre échapper les volcans, soit à l’extérieur de la terre, qui nous sont de ce fait visibles, soit à l’intérieur de la croûte terrestre.
Zone de Texte: Pierre Brayard
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Haut de page
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Liste des sujets