Zone de Texte: INTRODUCTION, par Marcel KERLAM




Après une formation de psychologue complétée par une formation en médecine psychosomatique (médecine naturelle), l'auteur s'est spécialisé en graphologie et morphopsychologie. Après une quinzaine d’années de recherche sur des sujets restés « mystérieux » pour la médecine et la psychologie, il dirigea alors résolument ses travaux en direction de l’hypnose et de l’hypnothérapie, ce qui allait devenir sa spécialité.

Très vite, après sa formation scolaire, il prit conscience que l'enseignement qu'il avait suivi pendant des années était souvent très éloigné de la réalité. Après avoir obtenu ses diplômes, il pratiqua quelques années en France comme psychologue. Se rendant compte des erreurs auxquelles conduisait l'application des tests, il entreprit des recherches, reprenant tout à zéro et commença une véritable épistémologie (étude critique des sciences, de la formation et des conditions de la connaissance scientifique).

Les connaissances de la psychanalyse n'apportent aucune explication satisfaisante aux problèmes humains, tout juste constatent-elles certaines manifestations résultant des problèmes de l'enfance, mais aucune explication valable quant à leurs origines réelles, donnant au mot « inconscient » un sens proche de celui de « Dieu » pour le croyant.

Rapidement aussi, il se heurta à des psychiatres. Très souvent, la pratique de la psychiatrie relève, à ses yeux, plus d'une puissante volonté de domination des praticiens sur leurs patients que de réelles connaissances de la nature des manifestations psychologiques ou psychopathiques de l'homme, sans parler des conséquences catastrophiques pour les malheureux qui subissent leurs traitements symptomatiques et les « ponctions » financières, supportées aussi en grande partie par la société.

C'est ainsi que, petit à petit, il s'orienta vers la recherche pure basée sur l'empirisme (en s'appuyant sur l'expérience, l'observation), faisant table rase des données « scientifiques » qu’étaient les siennes. La pratique de l'hypnose, commencée en 1964, lui apporta les premiers éléments qui bouleverseront sa vie.

Ce n'est qu'en 1979 qu'il entreprit des séries de conférences, en France et en Suisse surtout, sur des sujets aussi peu connus que sont :

	- Le monde de l'ésotérisme
	- la vie avant notre naissance et après la mort
	- Des preuves de nos vies antérieures
	- Les vies extraterrestres
	- Incidence des vies antérieures sur notre santé
	- Les soins par le corps astral
	- Le magnétisme
	- Pour un vrai médium, cent sont faux, etc.

En 1983, à la demande de Jean-Jacques BESUCHET, directeur de l'International Dynamic School d'Yverdon, il enseigna en Suisse, en plus de la graphologie et la morphopsychologie, l'hypnothérapie et la graphothérapie : deux techniques que les chercheurs français commenceront, dix ans plus tard, à entrevoir ! Les sujets développés dans ce site reposent sur plus de 30 ans de recherches et d'observations en dehors des « officiels ».

L'auteur ne se plaît-il pas d'affirmer qu'il a plus appris en psychologie en vendant des assurances vie puis des encyclopédies en porte à porte, en France d'abord puis en Suisse (pour payer ses études), qu'à l'école.

Pour lui, rien ne vaut la pratique, la réflexion et l'observation de la nature pour apprendre, même si cela ne suffit pas.

Toujours soucieux d'approfondir ses connaissances, il s'oriente vers l'informatique puis reprend des études à la faculté de droit de Limoges. Pour lui, chaque homme doit profiter de sa vie pour apprendre un maximum de choses et chercher à comprendre par lui-même, pour une simple recherche de la vérité, non sur des théories « toutes faites » trop souvent mal fondées, voire totalement fausses…

Ses théories qui reposent sur le bon sens, la logique et l'esprit d'observation, sont souvent très éloignées d'un intellectualisme dont la psychologie et la psychiatrie sont si friandes… Par des exemples simples, concrets, l'auteur donne à chacun la possibilité de vérifier ses théories et de les compléter.

En épistémologue averti, c'est la vie prise dans son ensemble qu'il tente d'expliquer par des exemples vécus, comme chacun peut en connaître ou en vivre. À cela il ajoute, en les expliquant logiquement, ses conceptions « révolutionnaires » sur l'origine de l'homme et de son environnement, sans oublier d'expliquer les manifestations naturelles qui ont bouleversé notre planète, rejoignant en cela les affirmations bibliques et les théories d’Einstein… À seule fin de permettre les comparaisons, il n’hésite pas à faire état des conceptions officielles de la science qui lui paraissent absurdes et dangereuses pour l’humanité, assorties de commentaires souvent « piquants », il pose ainsi les données de ce qui est pour la science des « mystères » qu’il se plaît ensuite à démystifier en toute simplicité, tout « naturellement » !

Son traité sur l'hypnothérapie est plus technique, simplement pour donner des renseignements plus précis à ceux qui pratiquent la médecine ou des soins de toutes natures.

Il n'hésite pas à la fin de l'ouvrage à mettre en garde contre le charlatanisme, de plus en plus répandu, qui vise à exploiter tous ceux qui souffrent ou qui éprouvent des difficultés à affronter les difficultés de la vie.

Trop d'individus (diplômés ou non) peu scrupuleux ont trouvé dans la maladie et le malheur de nos semblables un moyen facile de faire de l'argent, beaucoup d'argent : la société doit être mise en garde et il n'hésite pas à le faire.

Partisan des méthodes de soins naturelles, il n'exclut pas les interventions médicales ou chirurgicales mais s'oppose farouchement à l'intoxication médicamenteuse pour des raisons qu'il ne manque pas de traiter dans ces pages.


Marcel KERLAM
Zone de Texte: Qui parle de mystère ?
Zone de Texte: Pierre Brayard
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Haut de page
Zone de Texte: Liste des sujets